Retourner à l'accueil

Toutes nos actualités

30 août 2019

Première visite de Pau (64)

Les équipes d’Epareca se sont rendues ce mercredi 28 août à Pau à l’occasion d’une première visite du centre-ville, retenu dans le programme national Action Cœur de Ville. La Ville de Pau met en œuvre depuis 2015, une stratégie de dynamisation commerciale du centre-ville pour le positionner comme une destination commerciale différenciante au sein de l’agglomération. Située au sein du périmètre ORT, au cœur du centre commerçant piéton, la galerie Joffre accueille plusieurs enseignes nationales. Gérée en copropriété (dont 19 lots sur 23 sont maîtrisés par la Société Immobilière et d’Aménagement du Béarn/SIAB dans le cadre de sa concession d’aménagement), en rez-de-chaussée d’un immeuble de logements datant des années 1960, la galerie commerciale dispose d’un passage intérieur entre deux rues desservant de petites cellules. Un projet de restructuration visant à l’accueil d’une ou deux moyennes surfaces (remembrement de cellules existantes) est à l’étude. L’objectif est d’apporter une véritable plus-value à l’offre commerciale du cœur de ville pour générer de nouveaux flux de clients sur ce secteur. Par ailleurs, à proximité de l’Hôtel de Ville, un projet de reconversion concernant l’immeuble Saint-Louis, ancien cinéma fermé au cours des années 1990 et inoccupé depuis, est actuellement porté par la SIAB sous la maîtrise d’ouvrage de la Ville de Pau. L’accueil de surface commerciale en rez-de-chaussée de logements ou de bureaux pourrait être envisagé. Les deux sites vont faire l’objet de projets de requalification pour la Galerie Joffre et de reconversion pour l’immeuble Saint-Louis dans le cadre de l’APP « Réinventons nos cœurs de Ville ». Epareca pourrait accompagner les réflexions autour de ces 2 projets.

30 août 2019

Première visite de Lourdes (65)

Les équipes d’Epareca se sont rendues ce mercredi 28 août à Lourdes pour une première visite de son centre-ville, éligible au programme national Action Cœur de Ville. Bénéficiant d’un fort attrait touristique, la Ville de Lourdes dispose d’une densité commerciale importante et d’une offre assez qualitative (offre alimentaire complète, présence d’enseignes, halles, commerces non sédentaires, etc.). Toutefois certaines activités restent peu visibles en raison d’une urbanisation contraignante (dichotomie marquée entre la cité mariale en partie haute et le centre-ville en partie basse), d’une prédominance de la présence de la voiture, en particulier sur les espaces publics qui jalonnent le centre-ville et d’un phénomène de spécialisation de l’offre liée au statut de haut lieu du pèlerinage religieux au niveau mondial. Ainsi, la vacance s’accroit dans les rues marchandes implantées en retrait des axes marchands principaux. Un phénomène renforcé par un taux de vacance des logements non négligeable, un bâti parfois dégradé et une difficulté d’accès pour les automobiles ou les piétons, cela malgré les investissements récents opérés sur les espaces publics (Place Peyramale, Place Marcadal, etc.). La Ville projette donc, à travers la mise en œuvre d’une OPAH-RU,  de rénover et de revaloriser l’habitat du centre-ville Lourdais , avec pour enjeux de renforcer la mixité sociale et de résorber la vacance des logements en s’appuyant notamment sur l’EPF Occitanie. Par ailleurs, il s’agira de concentrer et de structurer l’offre commerciale sur un périmètre resserré et mieux défini. En ciblant, notamment, la réflexion et les interventions sur la rue de la Grotte  où une vacance structurelle est observable et sur des tènements fonciers clés tels que l’ancien hôtel de la Rotonde situé à proximité du cinéma le Pax et qui occupe une place stratégique à l’intersection de la « ville basse » et de la « ville haute » ou un immeuble vacant proposant un important volume en rez-de-chaussée.

31 juillet 2019

Appel à candidatures Lille Fives-Cail

Epareca lance, en lien avec la ville de Lille, un appel à candidature afin de trouver un exploitant de Food Court pour la future « Halle Gourmande » sur le site des anciennes usines Fives-Cail-Babcock. Idéalement située à proximité immédiate de l’hyper centre de Lille, la Halle ouvrira ses portes début 2020. Vous souhaitez être acteur de la création du premier Food Court de la Métropole Européenne de Lille dans un espace restructuré chargé d’Histoire ? Déposez votre candidature avant le 16 septembre 2019 ! Pour en savoir plus

26 juillet 2019

Première visite de Thionville (57)

Visite du centre-ville de Thionville ce jeudi 25 juillet : Retenue dans le Plan Action Cœur de Ville, cette dernière est, en effet, confrontée à un développement de la vacance qui touche à la fois les rez-de-chaussée d’activités mais également les logements en étage (qui pour certains ne sont accessibles que par le rez-de-chaussée) et reconfigurer certains îlots, notamment, l’îlot Schmitt, occupé à titre principal par une galerie marchande aujourd’hui fermée. La Ville de Thionville et son EPCI souhaitent donc s’appuyer sur l’expertise d’Epareca pour l’accompagner dans la définition de sa stratégie d’intervention et porter certaines opérations à défaut d’initiative privée ou locale praticable.

17 juillet 2019

La loi ELAN permet de faire appel à Epareca dans les cœurs de ville

La LOI n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (dite loi ELAN) a été publiée au Journal Officiel du 24 novembre : notre établissement peut désormais intervenir à titre expérimental dans les futures Opérations de Revitalisation des Territoires (ORT) prévues dans le cadre de cette loi. Les collectivités sont désormais autorisées à faire appel à l’Établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (Epareca) pour intervenir sur l’immobilier commercial et artisanal dans le périmètre des opérations de revitalisation de territoire (ORT). Epareca est désormais fondé à intervenir à titre expérimental pour 3 ans dans le cadre des opérations de revitalisation de territoires (ORT), et prioritairement, dans les 222 villes retenues par le Plan gouvernemental Action Cœur de Ville. L’établissement public, créé par la Loi du 14 novembre 1996 relative à la mise en œuvre du pacte de relance pour la ville, Epareca, seul opérateur public national en immobilier commercial et artisanal, ne pouvait jusqu’à présent intervenir que dans les 1500 quartiers relevant de la géographie prioritaire de la politique de la ville, ainsi que dans le cadre du PNRQAD, quand l’initiative privée fait défaut. Selon les cas, Epareca agit en maîtrise d’ouvrage directe ou acquiert auprès des bailleurs, de promoteurs ou de SEM les volumes concernés. Il intervient en fonds propres aux côtés des collectivités et s’assure de la maîtrise des locaux sur le long terme. A la livraison, il assure l’exploitation et une gestion locative adaptée des espaces créés ou rénovés, pendant le temps nécessaire à la stabilisation des activités. Au titre de son intervention sur certains quartiers concernés, également classés en politique de la ville, l’établissement avait d’ores et déjà été associé à plusieurs conventions-cadres Action Cœur de Ville (et notamment à Vierzon, Lunéville et Perpignan). Pour en savoir + sur les modalités d’intervention de l’établissement en ORT

17 juillet 2019

Première visite de Guéret (23)

Les équipes d’Epareca ont effectué ce mercredi 17 juillet une première visite du cœur de ville de Guéret, bénéficiaire du programme Action Cœur de Ville. Le centre-ville a, en effet, un tissu commercial diversifié avec près de 200 activités mais souffre d’un vieillissement du cadre bâti et d’une paupérisation de l’offre. La Ville de Guéret et son agglomération souhaitent donc accompagner la modernisation du parcours marchand prioritaire pour redonner de l’attractivité et une nouvelle image du bassin de vie de Guéret. Epareca est sollicité en qualité d’expert et d’opérateur sur la restructuration des rez-de-chaussée commerciaux, en complémentarité de l’OPAH-RU sur l’habitat.

9 juillet 2019

Première visite de Mont-de-Marsan (40)

Les équipes d’Epareca se sont rendues ce mardi 9 juillet à Mont-de-Marsan, afin d’effectuer une première visite des Nouvelles Galeries, situées dans son centre-ville. En effet, le cœur de ville de Mont-de-Marsan, retenu dans le cadre du dispositif Action Cœur de Ville, présente des fragilités commerciales (commerces dégradés et peu accessibles, manque de locomotive alimentaire, etc.) entrainant une hausse de la vacance et une désertification de certaines rues du centre-ville. La Ville et Mont-de-Marsan Agglomération souhaitent réinvestir les Nouvelles Galeries afin d’y développer différentes activités commerciales et des services attractifs pour ainsi accentuer l’attractivité du cœur de ville. Elles souhaitent être accompagnées par Epareca dans la recherche d’une locomotive commerciale voire une participation directe dans le projet de réinvestissement des galeries.