Centre ancien Perpignan (66)

La Ville a décidé d’investir 40 M€ sur le cœur de ville (dont l’attractivité est large dans la mesure où Perpignan est la seule ville du Département qui compte plus de 100 000 habitants), pour renouveler son attractivité.

Elle porte, dans ce cadre, quatre grandes orientations stratégiques :

  • le maintien de la diversité sociale,

  • la lutte contre l’habitat indigne,

  • la restructuration de la trame urbaine dans les secteurs les plus dégradés,

  • la lutte contre la vacance commerciale.

L’axe Augustins-Fusterie est fortement touché par la vacance commerciale alors qu’il accueille encore une vingtaine de commerces et services moteurs et qu’il est jalonné, avec la rue Foch, par des pôles d’attraction majeurs (Centre d’Art Contemporain, Médiathèque, Musée, Campus universitaire, Conservatoire régional de Musique).

L’opération de redynamisation des commerces est partie intégrante du projet de revitalisation du centre-ville faisant l’objet d’une convention avec l’ANAH pour la partie logement. Elle consiste pour Epareca à acquérir après travaux et à commercialiser des rez-de-chaussée commerciaux Sur l’axe Augustins/Fusterie auprès de la ville.