Coeur de Ville Guéret (23)

Préfecture du département de la Creuse, Guéret constitue le pôle urbain central de la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret dont elle concentre, avec 13 400 habitants, 45% de la population. Malgré un cadre de vie de qualité, une bonne desserte routière et un niveau d’équipements satisfaisant, la Ville pâtit d’une déprise démographique continue et d’un vieillissement de sa population, d’un déficit d’image et d’attractivité, d’un habitat ancien peu qualitatif et d’une part de logement social élevée (principalement située dans la continuité immédiate du centre-ville).

 

L’offre commerciale du centre-ville s’est progressivement appauvrie sous l’effet conjugué des départs en retraite et d’un manque d’attractivité pour les porteurs de projets. Dans ce contexte, la vacance commerciale s’est développée pour atteindre 25% (37% dans la Grande rue, artère commerciale historique). Le cœur marchand souffre d’une accessibilité contrainte, d’une morphologie en pente, d’une problématique de stationnement liée à une occupation pendulaire à la journée, d’une signalétique défaillante et de liens peu évidents avec les équipements, d’un parcours commercial très longiligne, d’un statut de propriété des immeubles complexe (très peu de propriétaires guéretois, souvent multi propriétaires), d’une trame urbaine resserrée qui fait que beaucoup d’immeubles ont des étages accessibles uniquement par le commerce. En outre, l’activité commerciale s’est développée en périphérie du centre-ville et à proximité des principaux axes de transit (zones Leclerc, Carrefour, Pop Art) offrant une alternative de qualité pour les habitants.

 

La Ville a confié une étude commerciale au cabinet ADENDA afin d’analyser l’offre commerciale du territoire et d’optimiser le maillage commercial avec comme objectifs de limiter l’évasion et de maintenir la consommation locale, d’une part et d’autre part, de contribuer à la redynamisation du centre-ville.

 

Epareca a assuré, en complément de cette étude, la maîtrise d’ouvrage d’enquêtes de comportements d’achat, pour identifier les leviers mobilisables sur le secteur d’intervention pressenti (notamment, la Grande rue).

 

Des diagnostics juridique, foncier et technique à l’immeuble sur le périmètre d’intervention retenu pourraient ensuite être menés.